À propos

La 26e édition du festival La Piste aux Espoirs existera, autrement !

Dédié aux artistes de cirque et aux arts de rue, le grand rendez-vous circassien tournaisien devait tenir sa 26e édition initialement prévue du 23 au 28/03.

À ce jour, en regard des nombreuses incertitudes liées aux conditions de reprise des arts vivants et de rassemblement de public, le festival ne peut avoir lieu tel que nous l’avions imaginé.

Toutefois, le festival s’adapte !

Ce moment convivial attendu tant par le public que les artistes et les professionnels des arts de la scène, se redéploye en trois temps.

Les journées pros : le premier rendez-vous, organisées fin mars, elles seront destinées uniquement aux professionnel.le.s afin de permettre à de nouvelles créations, belges et françaises, d’être présentées au monde culturel (programmateur.rice.s) et à la presse et, ainsi, leur assurer une vie au-delà et être présentées, par la suite, à un large public.

Les retrouvailles : à la fin de l’été, un week-end festif et convivial à vivre en famille fera la part belle aux retrouvailles avec le public avec la découverte de spectacles sous chapiteau et aussi dans les rues.

Les ponctuations : d’autres moments « cirque » labellisés « La Piste aux Espoirs » viendront ponctuer la saison culturelle de la maison de la culture de Tournai.

Ces moments rêvés encore tenus secrets vous seront dévoilés dans les prochains mois !
 

à propos

La Piste aux Espoirs, festival international d’artistes de cirque, né en 1988 dans la mouvance opérée dans les arts du cirque, s’est forgé une place de taille en Fédération Wallonie-Bruxelles, en Europe et au-delà.
Il s’est hissé au rang des grands rendez-vous cirque internationaux et est devenu une référence dans le secteur.

La Piste aux Espoirs voit le jour en 1988. Le festival est le fruit de l’enthousiasme et de la complicité de trois associations tournaisiennes : la maison de la culture, Notélé-télévision régionale et Les Amis de Tournai. Il est depuis toujours accompagné par une équipe de bénévoles dynamiques.
A l’origine, le festival est un rassemblement de circassiens amateurs et se présente sous la forme d’un concours (Pistes d’or, d’argent et de bronze).
En 2002, le festival se structure en asbl. La Ville de Tournai rejoint l’aventure comme partenaire.
En 2005, le festival devient biennal afin de mieux concentrer ses moyens et offrir une programmation professionnelle de qualité. Dès l’édition suivante, la formule concours est abandonnée ; les propositions artistiques se professionnalisent.
En 2011, le festival est ancré dans son nouveau profil : une programmation de spectacles professionnels et amateurs, éclatée en salle, en rue et sous chapiteaux.
En 2018, le festival La piste aux espoirs est reconnu et subsidié par la Fédération Wallonie-Bruxelles dans le cadre du décret Arts de la scène.

Revue de presse édition 2019 >